Logo Officiel de PROCOM PROCOM

Programme d'Appui à l'Emploi et à l'Intégration Régionale

Programme de l'Union européenne en appui au secteur privé malgache

A PROPOS DU PROGRAMME PROCOM

L'Union européenne renforce son appui au secteur privé malgache pour améliorer la compétitivité et l'ouverture au commerce régional et international, afin de contribuer à la relance économique, à la création d'emplois et à la réduction de la pauvreté. 

Le programme d'Appui à l'Emploi et à l'Intégration Régionale (PROCOM), destiné à soutenir le Secteur Privé malgache, est financé par l'Union européenne, à hauteur de 8 millions d'€ sur une période de 5 ans. 
PROCOM, qui a débuté le 3 novembre 2014, est executé par AECOM International Development Europe, en association avec PROMAN (Luxembourg). 

PROCOM est mis en oeuvre par la Fédération des Chambres de Commerce et d'Industrie de Madagascar (FCCIM), appuyée par une Unité de Coordination du Programme (UCP) 

La FCCIM est une structure d'appui au développement et à la promotion du secteur privé local. Elle anime et appuie un réseau de 24 Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI) à Madagascar. 


Composantes

Les projets ou les activités sont classés par composante:

Composante 1

Le renforcement des capacités des organisations intermédiaires et le développement du dialogue privé-privé afin de renforcer l’efficacité du dialogue public-privé.

Composante 2

Le renforcement de la compétitivité des entreprises au travers du renforcement de la compétence des entreprises.

Composante 3

Un appui pour un meilleur accès à l’information sur les marchés et la recherche de nouveaux débouchés au niveau national, régional et international.




Les résultats

Après cinq années de travail avec le secteur privé malgache, PROCOM touche à sa fin. Afin de partager ses résultats, une cérémonie de clôture du programme s’est tenue le 4 juillet dernier à l’Hôtel Colbert à Antananarivo avec près de 65 participants invités y compris le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA), représenté par M. le Secrétaire Général Fabrice Raharijaona, M. l’Ambassadeur de l’UE, SEM Di Girolami, Mme Noro Andriamamonjiarison, Présidente de la CCI d’Antananarivo, 40 représentants des OI et autres acteurs clés du secteur privé malgache.

La cérémonie a été l’opportunité de partager les résultats positifs accomplis. Le parcours a été long et fructueux. Doté d’un budget de 8 millions d’euros, durant ces cinq ans d’actions, plus de 80 activités ont été développées, touchant divers secteurs, de l’agriculture aux nouvelles technologies, en passant par le tourisme, l’agroalimentaire et l’énergie, entre autres, couvrant une grande partie de l’Île. 43 Organisations Intermédiaires (OI) ont été appuyées, beaucoup d’entre elles ayant pu partager leurs expériences pendant la Cérémonie. À titre d’exemple, c’est à travers l’augmentation des relations commerciales entre le Canada et Madagascar, l’obtention de matériel nécessaire pour améliorer la qualité de l’artisanat, la transformation du haricot en farine nutritionnelle pour lutter contre la malnutrition des enfants, les formations de jeunes femmes entrepreuneures en business plans, ou encore le développement d’un label « made in Madagascar » afin de garantir les standards éthiques et de qualité en promouvant également la consommation locale, que l’impact après ces cinq années a pu être reconnu.

Bien évidemment, la journée a également servi pour partager les leçons tirées et recommandations car elles sont fondamentales à prendre en compte pour de futurs programmes financé par l’Union européenne pour le secteur privé et il est essentiel de capitaliser les acquis.

Pour Luis Esteire, Coordonnateur du programme PROCOM, l’emploi décent est la meilleure façon de sortir de la pauvreté et qu’il ne peut y avoir de développement sans secteur privé. Fabrice Raharijaona, Secrétaire Général du MICA estime que c’est le début de nouveaux enjeux et défis pour la pérennisation du secteur privé ainsi que la croissance et l’émergence de Madagascar.